Quand peut-on saisir la commission départementale de conciliation (CDC) ?

Mise à jour le 01.08.2015 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

La commission départementale de conciliation (CDC) aide bailleur et locataire à trouver une solution amiable à leur litige. Il existe une commission dans chaque département.

Rôle

La CDC cherche un règlement amiable à un conflit entre un bailleur et son locataire.

Ce n'est pas une juridiction, mais un organisme paritaire composé à égalité de représentants des bailleurs et de représentants des locataires.

Pour siéger, la commission doit être composée de 4 ou 6 personnes.

Litiges concernés

La CDC est compétente pour un litige portant sur un des sujets suivants :

Saisine

La CDC doit être saisie selon certaines règles de forme et parfois, dans le respect de certains délais.

Attention : en dehors des litiges relatifs aux loyers (encadrement, réévaluation, diminution, complément de loyer), le recours à la CDC est facultatif : vous pouvez saisir le juge directement.

Forme

La CDC doit être saisie par lettre recommandée avec accusé de réception ou par lettre recommandée électronique (mail) précisant :

  • les noms et adresses du locataire et du bailleur,

  • l'objet du litige,

  • une copie du contrat de bail,

  • les éléments de référence s'il s'agit d'une augmentation de loyer sous-évalué,

  • et tous les documents utiles pour étayer le dossier (état des lieux, mails, courriers, plans...).

Délai

Dans certains cas, la CDC doit être saisie sous certains délais

Délais pour saisir la CDC

Nature du litige

Délai de saisine

Complément de loyer

3 mois à compter de la signature du bail

Loyer sous-évalué

4 mois avant la date d'échéance du bail

Décence

2 mois après mise en demeure de faire les travaux restée sans réponse

Autre litige

À tout moment


Attention : pour une augmentation de loyer sous-évalué, le juge doit être saisi avant l'échéance du bail et après l'expiration du délai de réponse de la CDC (2 mois).

Coût

Gratuit

Convocation

Les parties sont convoquées par courrier simple ou électronique (mail) 15 jours au moins avant la date de la séance.

En cas d'absence de l'une des parties pour un motif légitime justifié (motif médical, professionnel, familial...), une nouvelle et dernière convocation peut être adressée.

Séance

Les parties peuvent :

  • se présenter en personne (éventuellement assistées),

  • ou se faire représenter par une personne mandatée.

La CDC émet un avis dans un délai de 2 mois.

En cas d'accord, le recours au juge n'est plus possible (exemple : si le locataire renonce à une partie de son dépôt de garantie, il ne peut plus saisir le juge pour en obtenir restitution).

En l'absence d'accord, les parties peuvent saisir le juge.

Si une partie est absente le jour de la séance, la commission constate l'impossibilité de les concilier mais peut aussi émettre un avis sur la situation qui lui est éventuellement présentée par la partie présente.

À noter : si l'accord signé n'est pas respecté par l'une des parties, l'autre peut saisir le juge pour faire appliquer cet accord.

Où s'adresser ?

    • 3939 Allô Service Public Pour un complément d'information

      Par téléphone : 3939 (coût : 0,15 € la minute en moyenne)
      Du lundi au vendredi de 8h30 à 19h.
      Répond aux demandes de renseignement administratif concernant les droits et démarches.
      +33 (0)1 73 60 39 39 depuis l'étranger ou hors métropole, uniquement depuis un poste fixe (coût d'une communication + coût de l'appel international variable selon les pays et les opérateurs).