Don manuel

Mise à jour le 23.04.2013 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Le don manuel consiste à remettre, de la main à la main, différents types de biens. Il est soumis aux droits de donation.

Biens concernés

Le don manuel concerne les biens suivants :

  • des objets (bijoux, voiture, tableau, etc.),

  • ou une somme d'argent (espèces, chèque, virement),

  • ou des valeurs mobilières (action ou obligation, par exemple).

Le don manuel ne peut pas porter sur des biens immobiliers.

Attention : le don manuel diffère du présent d'usage, qui n'est pas taxé aux droits de donation.

Révélation du don

Il n'est pas obligatoire de porter un don manuel à la connaissance de l'administration fiscale. Tant qu'il ne lui est pas révélé, aucun droit n'est à payer.

Toutefois, plusieurs situations peuvent conduire à la révélation du don, par exemple :

  • déclaration du donataire  dans un acte soumis à enregistrement,

  • contrôle fiscal du donataire,

  • décès du donateur, lors de la déclaration de sa succession.

À noter : la révélation d'un don manuel à l'administration fiscale permet de le dater officiellement et ainsi de faire courir le délai au terme duquel l'abattement se reconstitue.

Déclaration

Délais de déclaration

Le don manuel doit être déclaré à l'administration fiscale au plus tard un mois après avoir été porté à sa connaissance.

Toutefois, pour les dons consentis depuis le 31 juillet 2011, le donataire peut déclarer le don manuel et en payer les droits dans le mois suivant la date du décès du donateur si les 2 conditions suivantes sont remplies :

  • le donataire porte spontanément le don à la connaissance de l'administration fiscale,

  • le montant du don est supérieur à 15.000 €.

Qui déclare ?

Le donataire

Formulaire de déclaration

Le donataire remplit une déclaration de don manuel (formulaire n°2735) qu'il dépose en double exemplaire au centre des finances publiques de son domicile (Pôle enregistrement).

La notice explicative explique comment remplir le formulaire, et précise notamment les renseignements à communiquer sur les biens donnés.

Fiscalité

Évaluation du don

Pour les dons consentis depuis le 31 juillet 2011, c'est la date de leur plus forte valeur qui est retenue :

  • soit le jour de la déclaration du don,

  • soit le jour où le don est effectué.

Concernant les dons consentis avant cette date, les droits continuent d'être calculés sur la valeur des biens au jour de leur révélation.

Droits à payer

Le don manuel est taxé suivant le même barème que les autres donations.

Les tarifs, abattements et réductions applicables sont ceux en vigueur au jour de la déclaration du don.

Services en ligne et formulaires

Où s'adresser ?

    • Impôts Service Pour des informations générales Ministère en charge des finances

      Par téléphone : 0 810 IMPOTS (0 810 467 687, coût d'un appel local depuis un poste fixe)
      du lundi au vendredi de 8h à 22h et le samedi de 9h à 19h.

      Par courriel : Poser une question à partir du site impots.gouv.fr : accès au formulaire de saisie

Donateur et donataire

Donateur : celui qui donne

Donataire : celui qui reçoit

Questions ? Réponses !