Naturalisation : dépôt de la demande

Mise à jour le 08.03.2012 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

L'étranger majeur qui souhaite acquérir la nationalité française doit s'adresser à la préfecture de son lieu de domicile, ou au consulat français s'il réside à l'étranger, remplir un formulaire de demande et y joindre un certain nombre de documents.

Dossier de demande

Un formulaire de demande d'acquisition de la nationalité française par naturalisation (cerfa n° 12753*01) est remis au postulant en préfecture ou, le cas échéant en sous-préfecture, s'il n'a pas pu se le procurer par internet.

Il doit le remplir en double exemplaire.

Une notice d'information sur les pièces à fournir pour établir son dossier lui est également délivrée.

Ces pièces doivent être produites en totalité dans un délai de 6 mois suivant le dépôt de la demande, sous peine d'un classement sans suite.

Si le demandeur ne peut pas fournir une ou plusieurs pièces, il doit le justifier par écrit.

Attention : les documents rédigés en langue étrangère doivent être accompagnés de leur traduction par un traducteur agréé (ou habilité à intervenir auprès des autorités judiciaires ou administratives d'un autre pays de l'Espace économique européen ou suisse). Les traductions doivent être produites en original (pas de photocopies). 

Francisation du nom et/ou des prénoms

Lors de sa demande de naturalisation, le postulant peut demander, sous certaines réserves, la francisation de ses nom et/ou prénom(s) ainsi que celle des prénoms de ses enfants.

Il peut aussi demander l'attribution d'un prénom français, lorsque lui ou ses enfants n'ont aucun prénom.

Lieu du dépôt

L'étranger doit s'adresser :

  • en France, à la préfecture de son département (à Paris, à la préfecture de police),

  • à l'étranger, auprès d'un consulat français du pays où il réside,

  • lorsque qu'il est sous les drapeaux, auprès de l'autorité militaire qui transmet la demande dans les 8 jours, avec son avis, à la préfecture de sa résidence habituelle.

Coût

La demande de naturalisation est soumise à un droit de timbre de 55 €.

Cette taxe se règle au moyen d'un timbre fiscal ordinaire.

Les personnes véritablement indigentes et reconnues hors d'état d'en acquitter le montant en sont exonérées.

Remise d'un récépissé

À réception de l'ensemble des pièces exigées, le préfet ou le consulat délivre au demandeur un récépissé.

Changement de résidence ou de situation personnelle et/ou familiale

Tout au long de la procédure d'instruction de sa demande, le postulant doit informer la préfecture ou le consulat de tout changement de résidence et de toute modification intervenue dans sa situation personnelle et/ou familiale, en transmettant un document type joint au formulaire de demande.

À réception de ce document par l'administration, un récépissé lui est délivré.

Services en ligne et formulaires

Où s'adresser ?

  • Préfecture Pour les demandeurs résidant en France (hors Paris) Ministère en charge de l'intérieur

À Paris