Décès d'un fonctionnaire : pension d'orphelin

Mise à jour le 18.09.2013 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Au décès de son parent fonctionnaire, l'orphelin peut bénéficier d'une pension jusqu'à l'âge de 21 ans. Elle est égale à 10 % de la pension que le fonctionnaire percevait ou aurait perçue. Selon la situation familiale au moment du décès, l'orphelin peut aussi bénéficier d'une part de la pension de réversion destinée aux conjoint et ex-conjoint(s). La pension d'orphelin est versée le lendemain du décès du fonctionnaire.

De quoi s'agit-il ?

Au décès d'un fonctionnaire, ses enfants âgés de moins de 21 ans peuvent bénéficier d'une pension d'orphelin.

À savoir : les enfants ont aussi droit, sous conditions, à la réversion de la pension complémentaire du fonctionnaire décédé de la part de sa caisse de retraite complémentaire.

Qui peut en bénéficier ?

Enfant âgé de moins de 21 ans

La pension d'orphelin concerne les enfants de moins de 21 ans.

Elle est versée jusqu'à leur 21ème anniversaire.

Enfant invalide

La pension d'orphelin peut être versé à un enfant de plus de 21 ans, si au décès de son parent fonctionnaire, il était à sa charge en raison d'une invalidité le rendant incapable de gagner sa vie.

Si l'invalidité de l'enfant survient après le décès de son parent fonctionnaire, mais avant son 21ème anniversaire, la pension d'orphelin est maintenue au-delà de cet âge.

Quel est le montant ?

Pension d'orphelin

La pension d'orphelin est égale à 10 % de la pension dont bénéficiait ou aurait bénéficié le parent décédé.

Si le parent décédé percevait une rente d'invalidité, l'orphelin a droit à 10  % de la rente.

Part de la pension de réversion

Au décès du parent fonctionnaire, selon la situation familiale (présence d'un conjoint survivant, d'un ou plusieurs ex-conjoints ayant droit à pension), l'orphelin peut toucher une part de la pension de réversion.

Pour en connaître le montant, il convient de se renseigner auprès du Service des Retraites de l'État si le fonctionnaire décédé était fonctionnaire de l'État ou à la Caisse nationale de retraite des agents des collectivités locales s'il était fonctionnaire territorial ou hospitalier.

Exemples de calcul de la pension versée à un orphelin

La pension des orphelins est calculée de la manière suivante lorsque le défunt ne s'est marié qu'une fois :

Exemple de calcul de la pension versée à un orphelin

Situation familiale au décès du parent fonctionnaire

Pension d'orphelin

Part de la pension de réversion revenant à l'orphelin

Le conjoint marié est vivant

10 % de la pension du fonctionnaire par enfant

Aucune

Le conjoint marié (non fonctionnaire) est décédé

10 % de la pension du fonctionnaire par enfant

50 %


À noter : si le conjoint marié est fonctionnaire, en cas de décès, l'orphelin perçoit les pensions de réversion de ses 2 parents.

Comment faire la demande ?

Pension d'orphelin suite au décès d'un fonctionnaire de l'État

Pension d'orphelin suite au décès d'un fonctionnaire territorial ou hospitalier

  • Fonctionnaire décédé en activité : la pension de réversion doit être demandée par l'intermédiaire de la collectivité employeur.

À noter : les formulaires contiennent une notice indiquant les pièces justificatives à joindre et le service auquel adresser votre dossier. Pour un orphelin majeur infirme, une notice spécifique explique la marche à suivre.

Quand est-elle versée ?

Le paiement de la pension d'orphelin prend effet le lendemain du décès.

Elle est versée à la personne qui représente l'orphelin.

L'orphelin majeur infirme doit présenter une demande en son nom propre.

Où s'adresser ?

Pour en savoir plus

Sites internet publics