Adoption plénière : conséquence sur le nom de famille

Mise à jour le 17.06.2013 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre) et Ministère en charge de la justice

L'adoption plénière confère à l'enfant adopté le nom de l'adoptant. Les règles applicables dépendent d'un certain nombre de critères. Il convient de distinguer une adoption par un couple marié, par une personne seule ou l’adoption de l’enfant de son conjoint. Si les parents ont déjà opté pour un choix de nom lors de la naissance ou de l'adoption d'un enfant commun, l'enfant adopté portera le nom précédemment choisi.

Adoption par un couple marié

En cas d'adoption de l'enfant par deux époux, l'enfant porte le nom des adoptants.

Les dispositions générales relatives au choix du nom s'appliquent.

Déclaration conjointe choix du nom

En cas d'adoption de l'enfant par deux époux, les adoptants choisissent, par déclaration conjointe, le nom de famille donné à l'enfant :

  • soit le nom de l'un d'eux,

  • soit leurs deux noms accolés dans l'ordre choisi par eux, dans la limite d'un nom de famille pour chacun d'eux.

Lorsque les adoptants ou l'un d'entre eux portent un double nom de famille, ils peuvent, par une déclaration écrite conjointe, ne transmettre qu'un seul nom à l'adopté.

Ce choix est possible si l'enfant adopté est le premier enfant commun du couple marié. Le nom choisi sera donné aux autres enfants communs.

Ce choix ne peut être exercé qu'une seule fois.

Le choix est également possible en présence d'autre(s) enfant(s) commun(s) aux époux :

  • si ces derniers n'ont pas bénéficié de déclaration conjointe de choix de nom,

  • ou de déclaration conjointe d'adjonction de nom (pour un enfant né avant le 1er janvier 2005).

Procédure de déclaration conjointe

La déclaration de choix de nom doit être jointe à la requête en adoption.

Le procureur de la République vérifie que la requête contient les choix et demandes relatifs au nom de l'adopté.

Sur la demande du ou des adoptants, le tribunal peut modifier les prénoms de l'enfant.

La mention du nom de famille est portée dans le corps même de l'acte de naissance de l'enfant.

En l'absence de déclaration conjointe mentionnant le choix de nom de l'enfant

L'enfant prend le nom de chacun des deux adoptants, dans la limite du premier nom de famille pour chacun d'eux en cas de double nom, accolés selon l'ordre alphabétique.

Adoption de l'enfant du conjoint

En cas d'adoption de l'enfant du conjoint, l'enfant porte le nom de l'adoptant.

Les dispositions de droit commun relatives au choix du nom s'appliquent.

Déclaration conjointe choix du nom

En cas d'adoption de l'enfant du conjoint, l'adoptant et son conjoint choisissent, par déclaration conjointe, le nom de famille donné à l'enfant :

  • soit le nom de l'un d'eux,

  • soit leurs deux noms accolés dans l'ordre choisi par eux, dans la limite d'un nom de famille pour chacun d'eux.

Lorsque l'adoptant porte un double nom de famille, il peut, par une déclaration écrite conjointe, ne transmettre qu'un seul nom à l'adopté.

Ce choix est possible si l'enfant adopté est le premier enfant commun du couple marié. Le nom choisi sera donné aux autres enfants communs à naître ou qui seront adoptés par les époux.

Le choix est également possible en présence d'autre(s) enfant(s) commun(s) aux époux :

  • si ces derniers n'ont pas bénéficié de déclaration conjointe de choix de nom,

  • ou de déclaration conjointe d'adjonction de nom (pour un enfant né avant le 1er janvier 2005).

Ce choix ne peut être exercé qu'une seule fois.

Procédure de déclaration conjointe

La déclaration de choix de nom doit être jointe à la requête en adoption.

Le procureur de la République vérifie que la requête contient les choix et demandes relatifs au nom de l'adopté.

Sur la demande du ou des adoptants, le tribunal peut modifier les prénoms de l'enfant.

La mention du nom de famille est portée dans le corps même de l'acte de naissance de l'enfant.

En l'absence de déclaration conjointe de choix de nom de l'enfant

L'enfant prend le nom de l'adoptant et de son conjoint, dans la limite du premier nom de famille pour chacun d'eux, accolés selon l'ordre alphabétique.

Adoption par une personne seule

Si l'enfant est adopté par une seule personne qui n'est pas l'enfant du conjoint, le nom de l'adoptant remplace son nom d'origine.

Où s'adresser ?

  • Mairie Pour indiquer le changement de nom dans l'acte de naissance Service-public.fr