Visite de reprise du travail : quelles sont les conditions à respecter ?

Mise à jour le 16.03.2015 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

La visite médicale de reprise du travail est obligatoire après certaines absences. Elle permet de s'assurer que vous pouvez reprendre votre poste de travail au terme de votre arrêt de travail. Si votre arrêt dépasse 3 mois, vous pouvez également passer une visite médicale de préreprise.

À quelles conditions la visite de reprise est-elle obligatoire ?

La visite médicale de reprise du travail est obligatoire après :

  • un congé de maternité,

  • ou une absence pour cause de maladie professionnelle (peu importe sa durée),

  • ou une absence d'au moins 30 jours pour cause d'accident du travail,

  • ou une absence d'au moins 30 jours pour cause de maladie ou accident d'origine non professionnelle.

Quels sont les objectifs de la visite de reprise ?

La visite de reprise permet au médecin du travail :

  • de délivrer l'avis d'aptitude médicale à reprendre votre poste,

  • de préconiser si nécessaire l'aménagement, l'adaptation de votre poste ou votre reclassement,

  • d'examiner, si vous avez effectué une visite de préreprise, les propositions d'aménagement, d'adaptation du poste ou de reclassement faites par l'employeur à la suite des préconisations émises par le médecin du travail.

Le médecin du travail peut prescrire des examens complémentaires, notamment pour déceler des risques sur la santé du salarié.

Quand la visite médicale a-t-elle lieu ?

La visite médicale de reprise doit avoir lieu, à l'initiative de l'employeur, dans les 8 jours qui suivent votre reprise du travail.

Le salarié a l'obligation de se présenter à la visite de reprise.

Elle se déroule pendant les heures de travail. L'absence du salarié pendant ce temps est normalement rémunérée.

Si la visite médicale ne peut pas avoir lieu pendant les heures de travail (par exemple en cas de travail de nuit), le temps nécessaire aux examens médicaux est alors rémunéré comme du temps de travail normal.

Lorsque les examens ne peuvent pas être réalisés dans l'établissement, le temps et les frais de transport sont pris en charge par l'employeur.

Et si l'arrêt maladie dure plus de 3 mois ?

Lorsque votre arrêt maladie dure plus de 3 mois, une visite de préreprise peut être effectuée.

Cette visite de préreprise est organisée par le médecin du travail, soit à votre demande, soit à l'initiative de votre médecin traitant ou du médecin conseil de la sécurité sociale. C'est le service de santé au travail (SST) qui vous convoque. La visite a lieu avant la fin de votre arrêt de travail.

Cette visite a pour objectif de favoriser votre maintien dans l'emploi au terme de votre arrêt.

Au terme de cette visite, le médecin du travail peut recommander :

  • des aménagements et adaptations de votre poste de travail,

  • des préconisations de reclassement,

  • des formations professionnelles à organiser en vue de faciliter votre reclassement ou votre réorientation professionnelle.

Attention : la visite de préreprise ne remet pas en cause l'obligation d'effectuer une visite de reprise du travail à l'issue de l'arrêt.

Voir aussi

Où s'adresser ?

    • 3939 Allô Service Public Pour toute information complémentaire

      Par téléphone : 3939 (coût : 0,15 EUR la minute en moyenne)
      Du lundi au vendredi de 8h30 à 19h.
      Répond aux demandes de renseignement administratif concernant les droits et démarches.
      +33 (0)1 73 60 39 39 depuis l'étranger ou hors métropole, uniquement depuis un poste fixe (coût d'une communication + coût de l'appel international variable selon les pays et les opérateurs).

  • Votre direction des ressources humaines (DRH) Pour toute information complémentaire

  • Vos représentants du personnel Pour toute information complémentaire

Références